Les « must have » de l’apprenti cuisinier

cuisine

Si la santé est dans l’assiette, la source du plaisir gustatif réside dans le tour de main du chef. Et comme tout artisan, le cuisinier doit s’appuyer sur des outils performants.

Depuis le 16 novembre 2010, le repas gastronomique à la française est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. L’Unesco inclut à ce classement les mets ainsi que les rituels et la présentation qui les entourent. Dans sa décision, le comité note que cette gastronomie relève d'une «pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes». Raison de plus pour utiliser les meilleurs ustensiles !


L’économe

L’ustensile à éplucher par excellence. Avec lui le gaspillage alimentaire n’est plus qu’un mauvais souvenir. Non seulement il vous aide à ôter rapidement et sans effort la peau de tous vos fruits et légumes, mais il vous permet également de réaliser copeaux de parmesan, de formage et même de chocolat. Pratique, efficace et discret !


Le fouet

Avec lui vous aurez des airs de magicien(ne) ! Il sait tout faire. Battre des blancs en neige, travailler la pâte à crêpes, faire mousser un sabayon. Une véritable baguette magique qui permet de mélanger vos préparations en y incorporant de l’air. Pour un résultat léger et parfaitement homogène.


La râpe

L’outil du détail. L’ustensile parfait pour rehausser la saveur de vos plats. La râpe réduit en menus éléments de nombreux aliments afin d’en parfumer de manière subtile vos préparations. Quoi de mieux qu’une pluie de parmesan pour sublimer le goût du risotto ou que quelques zestes d’orange dans une pâte à gâteau ? Indispensable.


La spatule

Basique mais pratique pour les pâtes à gâteaux ou pizzas. Idéale pour lisser les surfaces, mélanger en douceur les ingrédients pendant la cuisson… Spatules rigides ou souples, résistantes à la chaleur ou à l’humidité, elles s’adaptent aussi bien aux casseroles qu’aux poêles.