Le coût du tabac

stop tabac

Un fumeur sur quatre n’atteindra pas l’âge de la retraite. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Dents et doigts jaunis, mauvaise haleine, essoufflement.
La cigarette a vraiment tout pour plaire !

Elle reste pourtant tentante, notamment pour les plus jeunes, car porteuse de valeurs positives comme l’indépendance, la liberté, le plaisir ou encore l’intégration. Une forme d’affirmation qui a un coût comme le montre cet inventaire à la Prévert des effets nocifs du tabagisme.

Aucune partie du corps n’échappe au tabac. La peau perd de son éclat et connaît un vieillissement accéléré de 10 à 20 ans par rapport à l’âge réel. Les cheveux sont plus ternes et plus gras. La salive se modifie, l’apparition de caries et tâches brunes sur les dents est favorisée.
L’odorat diminue, la gorge s’irrite, les yeux sont directement exposés…
La fonction respiratoire est altérée. Sans oublier les vaisseaux sanguins qui sont mis à mal… 66 000 morts par an en France

Des effets qui apparaissent dès la première cigarette. Le tabac est cause de nombreuses maladies. La fumée de cigarette contenant 4 000 produits chimiques dont beaucoup reconnus responsables des cancers du poumon, du larynx, de pharynx, de la bouche… Les risques respiratoires et cardio-vasculaires sont accrus. Si vous êtes encore tenté par une petite clope, sachez qu’elle peut provoquer des troubles de l’érection et que les fumeuses mettent en moyenne deux fois plus de temps avant d’avoir un enfant que les non-fumeuses. Avec 66 000 décès par an en France, le tabac est à l’origine de 10 % de la mortalité globale.



Plus d’infos au 39 89

Cliquez ici pour en savoir plus !


Info : Le coût du tabac pour les finances publiques était estimé à 47 milliard d’€ en 2005*.
*Source Comité national contre le tabagisme