Le club - LE MANS FC

< retour

Actualités
Le 03.08.2018
à 23:46

Les Manceaux ont tenu tête à Chambly (2-2)

Certes tout n’aura pas été parfait, notamment au cours d’une première période timorée, mais la prestation livrée, vendredi soir dans l’Oise, par les joueurs de Richard Déziré est porteuse d’espoirs pour la suite. Les partenaires de Stephen Vincent ont montré du caractère et de la volonté dans l’adversité. Ils ont aussi laissé entrevoir, par séquences, le jeu en mouvement prôné par leur entraîneur.

Tendus et timorés en début de rencontre, les Manceaux cédaient au quart d’heure de jeu sur une volée croisée de Patrick Etshimi, esseulé au second poteau. La frappe de l’ancien Lavallois filait se loger dans le petit filet de Jérémy Aymes (1-0, 15’). Une ouverture du score logique. Les Camblysiens, solidement regroupés dans leur moitié de terrain, mettaient la défense mancelle à l’épreuve sur du jeu direct. Nicolas Suchet sauvait sur la ligne (19’) avant qu’Etshimi ne manque le break de quelques centimètres (35’). Jérémy Aymes gagnait son face à face (37’). Les Sang et Or pliaient sans rompre.

Finalement, les Manceaux se reprenaient dans les dix dernières minutes de la première mi-temps. Et sur un coup-franc de Rémy Boissier, Pierre Lemonnier plaçait une tête imparable (1-1, 45’). Un score de parité flatteur à la pause.

Au retour des vestiaires, les hommes de Richard Déziré proposaient un tout autre visage. Du mouvement, des relais, alternance jeu court-jeu long, des débordements… Le Mans retrouvait des couleurs et semblait même prendre le dessus. C’était sans compter sur l’attaquant Joris Correa, entré en jeu dix minutes plus tôt, qui éliminait la défense mancelle avant de tromper de près Jérémy Aymes (2-1, 65’).

Richard Déziré lançait alors Vincent Créhin et Georges Gope-Fenepej (72’). Des choix judicieux puisque trois minutes plus tard, le Néo-Calédonien amorçait une action conclue quelques secondes plus tard par le meilleur buteur manceau de la saison passée. De la tête Vincent Créhin trompait Simon Pontdemé sur un bon centre d’Alexandre Vardin (2-2, 75’). Quatre minutes plus tard, suite à un bon travail de Rémy Boissier, Georges Gope-Fenepej mettait à contribution le potier local (79’). Une parade qui scellait le score de parité de cette rencontre d’ouverture.

Placés face aux réalités du National, les Manceaux ont su faire le dos rond et revenir au score. Ce point va leur permettre de continuer à travailler sereinement avant de recevoir, vendredi à 20h au MMArena, le leader avranchinais.

FC Chambly : Pontdemé - Jacques, Akueson, Déquaire, L. Doucouré - Eickmayer, Héloïse, Padovani (Beaulieu, 85’) - Koné (Correa, 55’), Etshimi (Dadoune, 64’), Heinry. Non entrés en jeu : Pinoteau, Doucouré P. Entraîneur : Bruno Luzi.

LE MANS FC : Aymes - Vardin, Dasquet, Lemonnier, Keita (Créhin, 72’) - Suchet, Hafidi (Gope-Fenepej, 72’), Boissier, Duponchelle - Soro, Vincent. Non entrés en jeu : Kocik, Guiet, Dupont. Entraîneur : Richard Déziré.

Photo : Ouest France | ARNAUD DESPELCHAIN

Partagez cet article :

Autres articles
« Croquer dans la victoire »

Contre Dunkerque, ce vendredi soir à Calais (20 heures), LE MANS FC est à la recherche de son premier succès de la saison.

Lire la suite

LE MANS FC meilleure affluence de la 2e journée

3 822 spectateurs ont assisté au premier match des Sang et Or à la maison.

Lire la suite

Partenaires officiels