Le club - LE MANS FC

< retour

Actualités
Le 03.12.2017
à 17:59

La qualification dans les valises

 

Ils l'ont fait ! Sous une chaleur dépassant les 30°C, les partenaires de Stephen Vincent ont su se sortir des griffes d'une équipe de l'AS Excelsior qui a tout fait pour les bouter hors de la compétition.

 

Richard Déziré avait prévenu ses hommes. Ils n'ont donc pas tremblé devant l'entame proposée par les Tangos. Vingt minutes durant, les Manceaux ont pris leurs marques en tentant de maîtriser les assauts réunionnais. Les locaux faisaient tout de même passer quelques sueurs froides dans le dos de la défense mancelle.

 

La première charge mancelle était l'oeuvre de Tom Duponchelle qui obligeait Loris Bovary a détourné en corner (21'). Juste avant la pause fraîcheur, l'avant-centre des Tangos se créait la plus grosse occasion sur une hésitation de la défense mancelle (25'). Son pointu filait hors cadre.

 

De plus en plus maîtres de l'entre-jeu, les Manceaux ouvraient la marque sur corner par Hamza Hafidi, le plus prompt pour pousser au fond des filets la reprise de la tête sur la barre de Pierre Lemonnier (39'). Un scénario idéal d'autant que Cédric Mensah avait la bon geste sur un coup-franc délicat de l'AS Excelsior (40').

 

Au retour des vestiaires, les Manceaux réussissaient à faire le break. Tom Duponchelle remontait tout le flanc droit des Tangos avant de crocheter son défenseur et déposer le cuir sur la tête de Mamadou Soro. La parade réflexe de Loris Bovary n'y faisait rien, Cédric Tangatchy scorait de la tête (49').

 

Un break de courte durée puisque Moussa Doumbia trompait Cédric Mensah en tentant d'écarter un coup-franc réunionnais (1-2, 50'). Sans trembler, les Sarthois repartaient de l'avant et reprenaient deux longueurs d'avance par Mamadou Soro qui plaçait un coup de tête imparable sur un centre de Stephen Vincent (3-1, 65').

 

Volontaires les Tangos revenaient dans la partie à un quart d'heure de la fin sur un long ballon repris de volée (3-2, 75'). Le dernier quart d'heure était un combat duquel les Manceaux sortaient vainqueurs grâce à un caractère et une détermination sans faille.

 

La qualification en poche, la délégation mancelle aura pris connaissance de son adversaire pour les 32es de finale juste avant d'embarquer sur son vol retour demain soir. L'épilogue d'une semaine forte en émotions et riche de souvenirs communs pour un groupe désormais tourné vers la réception du FC Limoges, samedi à 18h au MMArena.

 

Partagez cet article :

Autres articles
Il aurait suffit d'une étincelle

Les Manceaux s'inclinent pour la première fois de la saison au terme d'une match où la réussite les aura fuit.

Lire la suite

Retrouver une dynamique positive

Premier tour de Coupe de France féminine ce dimanche à 14h30 à la Pincenardière.

Lire la suite

Partenaires officiels