Le club - LE MANS FC

< retour

Actualités
Le 17.05.2024
à 19:22

Mathieu Coutadeur : « J’avais l’impression d’être dans une famille »

Il est manceau, et il restera dans nos cœurs « sang et or ». Né et formé au Mans, Mathieu Coutadeur, 38 ans, referme un chapitre de sa vie. Celui d’un footballeur aux 230 matchs en Ligue 1, notamment (MUC 72, AS MONACO, FC LORIENT et AC AJACCIO). « Mat » au Mans, c’est une Coupe Gambardella remportée et 140 rencontres disputées, c’est l’une des fiertés de la Formation et l’un des joueurs emblématiques du Club malgré une fin que tous auraient souhaité plus belle. Il sera mis à l’honneur demain au Stade Marie-Marvingt, juste avant notre dernière sortie de la saison (contre Marignane).

Mathieu, qu’as-tu ressenti au moment de décider d’arrêter ta carrière ?
Juste après, je me suis senti un petit peu dans les cordes… Et puis, très rapidement, je m’y suis fait. Aujourd’hui, je savoure toutes les saisons que j’ai pu faire.

D’anciens joueurs pros ont pu parler d’une « peur du vide », de l’après, pas toi ?
Moi, je me projette professionnellement et surtout j’ai un équilibre familial, sur lequel j’ai pu m’appuyer toute ma carrière, je vais pouvoir profiter de ma femme et de mes enfants, ça tranquillise.

Comment tu t’appuyais sur tes proches ?
Sans exagérer, ils ont eu une place de coach mental et presque de coach tout court ! Ça me fait sourire mais c’était vraiment le cas. On débattait de mes matchs, ils savaient me dire parfois : « écoute, là, tu n’es pas dans le vrai », je trouve ça beau. Avec le recul, je mesure vraiment la grande importance qu’ils ont eu dans la réussite de ma carrière.

© Ouest-France

Parle-nous de ton rapport avec le Club…
C’est mon club formateur, et celui qui m’a permis de connaître le haut niveau. J’ai pu y construire des bases solides pour la suite de ma carrière, des bases sur lesquelles je me suis toujours appuyé !

Tu as toujours eu un mot pour tes Éducateurs au sein du Club, qui étaient-ils ?
Je ne veux pas en oublier mais c’est Régis Beunardeau pour ma pré-formation en passant par les tirages d’oreille et de joue d’Alain Pascalou, c’est aussi le rapport sportif et humain que j’ai pu avoir dès l’âge de 11 ans, jusqu’à aujourd’hui, avec Arnaud Cormier, sans oublier Yves Bertucci, Jacquot (Jacques Deschamps)… Ils ont beaucoup compté dans ma réussite, ils ont été assez marquants.

Comment c’était, de l’intérieur, ces années de formation ?
Tu ne peux pas le ressentir à 15 ans mais finalement je peux dire qu’il y avait énormément de bienveillance et que le travail de formation était établi pour tout le monde, il y avait un projet pour chacun d’entre nous. J’avais l’impression d’être dans une famille.

Et tu as sûrement des souvenirs de famille justement…
Les potes que je me fais à 15 ans, qui sont toujours des potes aujourd’hui, la Gambardella bien évidemment, avec une aventure humaine exceptionnelle, et un premier contrat pro pour la majorité d’entre nous.

« Je serais venu au MANS FC même pour jouer le maintien »

Le tout jeune Mathieu Coutadeur, il était comment ?
J’étais un très bon vivant… mais équilibré. Ma femme pouvait parfois tirer la sonnette d’alarme mais le plus souvent je ne dépassais pas la limite de moi-même.

Et le joueur ?
J’étais dans le collectif, le partage, mais avec beaucoup de caractère.

Quel a été le tournant pour toi ?
Première saison en Ligue 1, première journée, première titularisation… et victoire devant toute ma famille (1-0 contre Nice à Bollée). Ce match lance totalement ma carrière. Il y avait un savant mélange entre des joueurs du cru, à l’identité « sang et or » (Ludovic Baal, Laurent Bonnart, Grégory Cerdan, Martin Douillard, Thibaut Ferrand, Yohan Hautcoeur, Guillaume Loriot, Yohann Pelé, Clément Pinault, Mamadou Samassa, Frédéric Thomas…), et un recrutement très malin (Marko Basa, Tulio de Melo, Gervinho, Grafite, Anthony Le Tallec, Modibo Maïga, Daisuke Matsui, Paulo André, Romaric, Stéphane Sessègnon, Hassan Yebda…).

© Ouest-France

Faisons un saut dans le temps. L’été dernier, tu reviens au Club. 14 ans après…
Tout simplement pour amener une plus-value et mon expérience au collectif. L’accueil a été extraordinaire ! Il y avait beaucoup d’attentes et c’est normal. J’avais tout anticipé mais, finalement, j’ai été rattrapé par une trop grande exigence envers moi-même.

Quel groupe as-tu trouvé ici pour ton retour ?
Tout au long de la saison, il y a eu une vraie volonté de bien vivre ensemble et c’était le cas. La preuve : je trouve que les valeurs du groupe ont été très importantes quand on était dans une position délicate. On a passé de bons moments entre nous : des barbecues, des anniversaires, un repas de Noël…

Il n’y a jamais eu de regrets d’être revenu ?
Impossible ! Je ne regrette pas, c’était une expérience extrêmement enrichissante, vraiment ! Je ne peux regretter que mon échec sportif, et je peux comprendre la déception de certains, mais ça fait partie d’une carrière. Je l’ai toujours dit et c’est très important : je serais venu au MANS FC même pour jouer le maintien !

Un dernier mot pour nos supporters ?
Que des très bons souvenirs ! J’ai pu retrouver des supporters de l’époque, aujourd’hui avec leurs enfants. Ils m’ont accueilli chaleureusement, ce tifo restera dans ma mémoire !

Tous acteurs pour réussir ! Allez LE MANS FC !

Partagez cet article :

Autres articles
La prépa dévoilée !

Nos matchs de prépa sont connus et il y en a pour tous les goûts ! De la Ligue 1, de la Ligue 2, du National, du National 2, au Mans, en Sarthe, en Bretagne et en Normandie pour les vacanciers.

Lire la suite

Arnold Vula reste manceau

Après nos gardiens de but Nicolas Kocik et Augustin Delbecque, c’est au tour de notre avant-centre de 25 ans de poursuivre en « sang et or ».

Lire la suite

Partenaires institutionnels

devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC

Partenaires platiniums

devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC

Partenaires officiels

devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC

Fournisseurs officiels

devenir partenaire de LE MANS FC
devenir partenaire de LE MANS FC

Ouverture billetterie & boutique à La Pincenardière

DU LUNDI AU VENDREDI SAUF JOURS FÉRIÉS (10H-12H, 14H-17H)